Maman Guerrière vs Maman Parfaite

OU comment déculpabiliser les Mamans Guerrières qui culpabilisent (c’est une seconde nature)

Tu me connais un peu… Je suis la passionaria des Mamans Guerrières. Leur syndicat. Leur avocate. Leur bureau des plaintes.

Les Mamans Parfaites te mettent la pression ? Tu te dis que tu fais pas le poids ?

Mais moi je te dis que tu te trompes car les Mamans Guerrières, elles sont bien mieux que les Mamans Parfaites.

Tu ne me crois pas ? Bon, je me lance dans ma plaidoirie alors…

-La Maman Parfaite dort comme un loir car son Bébé Parfait « n’appelle jamais entre 19h et 8h ». Dès les premiers jours. Il fait tout de suite ses nuits. (Je soupçonne d’ailleurs la Maman Parfaite d’être un brin mytho). Elle se réveille comme une fleur le matin, fraîche et reposée et te précise : « moi, si j’ai pas mes huit heures, je meurs ».

 

IMG_8875

La Maman Guerrière ne dort pas, c’est vrai. Elle a pourtant tout autant besoin de ses 8 heures de sommeil. Et de ses grasses mat’. Sauf que ses adorables enfants ne l’ont toujours pas compris. Alors si elle ne dort pas, c’est parce qu’elle se donne corps et âme pour aider ses petits à apprendre à dormir. Et ça, c’est beau.

-La Maman Parfaite est toujours tirée à quatre épingles. C’est LA fashionista que tu vois que dans Elle, elle se balade sur des stillettos de 10 cm (minimum), son  it bag au bras. Tout est repassé, blanc, sans tâche, impeccable. Ses Enfants Parfaits sont toujours beaux, propres, souriants, bien coiffés.

La Maman Guerrière est… comment dire… tout le contraire de ça (je suis gentille hein).

Ses enfants sont bien habillés, propres et coiffés, mais juste pendant 5 minutes. Après, c’est festival. Et vas-y que je laisse dégouliner mon yaourt aux fraises sur mon pantalon rose, et pousse-toi de là que je fasse popo dans mon lange et que ça déborde un peu partout, et paf  que je laisse mon nez couler, et hop que je perde ma pince après 10 minutes de bons et loyaux services, et vas-y que je marche juste là dans cette flaque avec mes petites chaussures qui étaient tellement choux, et allons dans cette pelouse nous rouler en tee-shirt blanc pour qu’il devienne vert gazon irrécupérable, et laissons nous baver du chocolat jusqu’au nombril de cette si belle petite robe.

Alors au moins, ils s’éclatent et se régalent. A défaut d’être propret et coquet. C’est bien aussi non?

-La Maman Parfaite a toujours du temps libre pour elle. Pour s’offrir toutes les semaines des séances spa-coiffeur-esthéticienne-shopping et en revenir hy-per zen par exemple.

Comment fait-elle, je l’ignore. Evidemment, avec le temps qu’on perd rien que pour résoudre les deux points précédents (aller dormir en même temps que nos enfants pour tenir le coup, et frotter, frotter et encore frotter toutes ces horribles taches), il reste moins d’énergie pour le reste. Mais bon, on s’en fiche un peu non de faire des séances de massage et de dévaliser des boutiques canon pendant les soldes ? (non, ok, on s’en fiche pas, mais on va faire comme si)

IMG_8873

-La Maman Parfaite ne confie jamais ses enfants à des baby-sitters tout juste majeures qui n’ont jamais vu un lange sale de leur vie. Non, la Maman Parfaite est parfaitement entourée. Cela lui permet de sortir, sortir et sortir encore avec son chéri, l’esprit tranquille. Cela lui permet de faire garder ses enfants pour profiter de grasses mat’  et récupérer de sa non-fatigue (vu qu’elle dort la nuit, elle).

La Maman Guerrière, elle, elle rame un peu plus. Son réseau de baby-sitting est pas super étendu. Autour d’elle, tout le monde ou presque bosse. Se séparer de ses enfants (l’esprit tranquille) pendant plus de 2 jours d’affilée, c’est juste mission impossible. Même si elle en rêve de tout son petit cœur de Maman Guerrière (et d’amoureuse surtout). Alors du coup, le moindre moment volé en tête à tête avec son homme prend une dimension mythique, tentative manquée de revivre le premier rendez-vous, les yeux dans les yeux. (Alors qu’en fait, tu vas passer ton temps à parler d’EUX…)

-La Maman Parfaite mène sa carrière tambour battant. C’est une tueuse. Comme ses enfants sont Parfaits, dorment la nuit et ne sont jamais malades (il y a un lien de cause à effet évident dans cette affaire), elle ne rate pas de réunions essentielles en dernière minute, ni ne s’éclipse le plus discrètement possible à 16H59, histoire d’éviter un supplément à la crèche pour cause de retard permanent.

La Maman Guerrière, professionnellement, c’est une jongleuse. Elle est multi-task, déformation familiale oblige. Sur son CV, elle pourrait ajouter toute une série de compétences vraiment particulières, et indispensables : écrire un mail cohérent tout en prenant rendez-vous chez le pédiatre, réfléchir à la liste de course en présentant un projet à dix gros machos, allaiter en appelant un client, courir sur le chemin de l’école en tailleur,  passer de Monsieur Maigre à un gros dossier en 2 minutes chrono et sans s’emmêler les pinceaux.

-La Maman Parfaite fait plein de sport pour entretenir son corps de rêve. Elle ne se cuisine que des petits plats bio, mange des graines à longueur de journée, les crasses, elle connait pas, sa vie, c’est tout le temps comme dans Instagram. C’est beau, c’est blanc. C’est liberty. C’est propre. C’est repassé. C’est harmonieux. C’est rangé. C’est même très rangé. C’est un magazine de déco, mais en vrai.

La Maman Guerrière, ben… tu prends tout ça et tu rajoutes PAS devant. Pas blanc. Pas propre. Pas rangé. Pas (toujours) bio. Pas repassé. (Mais très liberty quand-même)

IMG_8870

-La Maman Parfaite ne s’énerve ja-mais. Logique, on l’a vu, elle est hyper épanouie, professionnellement, personnellement, et ainsi de suite.

La Maman Guerrière, elle hausse la voix. Elle râle. Elle fulmine. Elle fronce les sourcils très fort. Elle s’énerve. Elle perd ses moyens.

Elle est humaine quoi.

Bon, on va être honnête deux secondes. Tu connais une Maman Parfaite, toi ? Une vraie, en pas beaucoup de chair et en os ?

Non ?

Bon moi non plus, j’avoue. Pas l’ombre d’une mèche de Maman Parfaite à l’horizon.

Bon, on va être encore plus honnête?

Même moi, passionaria, syndicat  et tout ça, j’ai parfois rêvé et même essayé d’être une Maman Parfaite. (rhooooo, c’est pas bien ça). Mais en vain.

Ben oui, tu sais bien hein, on veut toujours le meilleur pour nos petits.

Mais le meilleur, c’est peut-être pas d’être une Maman Parfaite…

C’est peut-être juste d’être nous-mêmes. Guerrière. Imparfaite. Pas repassée. Fulminante. Crevée.  Et débordante de bisous et de bienveillance.

Pas vrai ?

IMG_8874

Publicités

4 réflexions sur “Maman Guerrière vs Maman Parfaite

  1. Maman Guerriere Ju dit :

    La Maman parfaite qui me tape sur les nerfs par dessus tout, c’est cette Connasse de Kate 😜 Elle est tellement geniale qu’elle fait les photos officielles de ses gosses Elle-même, gna gna gna.. Pfff 🙄😉

    J'aime

  2. Carine dit :

    Ils n’ont pas besoin d’une maman parfaite.. juste d’une maman aimante ce que tu es, c’est parfait donc.
    L’enfant parfait n’existe pas et heureusement aussi , alors une maman parfaite ce ne serait vraiment pas marrant pour lui. Sois toi même et tout sera parfait !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s