Ca ne va pas durer …

OU quand tu réalises que tout ça, les larmes de crocodile, les Maaaamaaans stridents nocturnes, les petits pots de colle accrochés à tes jupes, c’est malheureusement… terriblement passager

J’avoue. Parfois, je décompte. D’ici 6 mois elle parlera. Dans un an, il n’y aura plus de langes. Encore un peu de patience, et elles dormiront vraiment longtemps le matin.

Je décompte le temps à attendre encore jusqu’à… jusqu’à quoi en fait ?

Parce que oui, un jour elle sera propre, un jour elle parlera, un jour elle ne chouinera plus à tout bout de champ.

Et puis quoi ?

Depuis quelque temps, il y a cette petite phrase qui me reste en tête.

Comme une bonne vieille copine, et même vraiment vieille. Qui d’un peu plus haut, me tape sur l’épaule. Mi-souriante. Mi-sérieuse. Mi-inquiète.

Tu sais, ça ne va pas durer.

Ca ne va pas durer, et nous, le nez dans la poussette, les cernes dans les chaussettes, on voit rien. On attend juste que ça passe.

Alors qu’en fait, oui, ça va passer. Mais beaucoup trop vite.

Et tout ça, ces nuits sans sommeil, ces week-ends sans répit, les disputes entre eux, les larmes à tous les étages, les négociations pour la cagoule car il fait froid, les petites bêtises de rien du tout, les rêves irrésolus de spa et de diners en tête-à-tête : tout ça, un jour, ça nous manquera.

img_0265

Car si aujourd’hui elle ne veut pas lâcher ta main à l’entrée de sa classe, demain déjà elle voudra même plus que tu l’accompagnes jusqu’à la grille…

Car si aujourd’hui elle te montre ses dessins en guettant ta fierté, demain déjà elle te dira que de toute façon tu comprends rien…

img_0612

Car si aujourd’hui elle t’appelle en hurlant à 2 heures du mat’, demain, elle te demandera de frapper avant d’entrer …

Car si aujourd’hui elle ne cessera de pleurer sur son genou écorché que si elle reçoit un bisou magique, demain elle te dira arrête de me protéger j’ai plus quatre ans.

Car si aujourd’hui elle a besoin de toi, partout et tout le temps, demain, elle crânera en disant que de toute façon, elle sait très bien se débrouiller toute seule.

img_0285

Alors bien sûr, nos enfants, on les élève pour qu’ils quittent un jour le nid, et volent, autonomes et confiants, de leurs propres ailes.

Bien sûr aussi, tu te dis que tes ados, ils ressembleront pas aux ados rebelles qui te font trembler. Qu’ils resteront proches de toi. Que votre relation ne fera que s’enrichir, s’épaissir, et vous faire grandir.

Mais en fait, personne ne sait. Personne ne sait vraiment comment ce sera dans dix ans. Dans dix jours. Ou même dans dix minutes.

On sait juste un truc, mais on y pense peut-être pas assez souvent.

Tu sais, tout ça ne durera pas.

La petite main potelée qui cherche la tienne. Les larmes réfugiées dans ton cou. Les mots qui consolent et que personne d’autre ne connait aussi bien que toi. Les secrets qu’ils te confient. Leur lumière,  leurs bonheurs simples, leurs joies intactes.

IMG_5806

Et cet amour si grand qu’ils te montrent sans aucune pudeur.

Demain déjà, ce sera plus tout à fait pareil…

Alors tant que c’est là, juste là…Pas encore enfoui dans les souvenirs, pas encore verni par la patine du temps qui passe…

Tant que c’est encore vibrant, vivant, à portée de main…

Tant que ça dure…

 

 

Publicités

71 réflexions sur “Ca ne va pas durer …

  1. belleginette dit :

    C’est tout à fait ça ! les nuits hachurées, ça ne durera pas non plus, mais dans 15 ans, elles nous manqueront, quand nos snottneus seront par monts et par vaux, en train de vivre le début de leur vie sans nous. très bel article, gros bisous

    J'aime

  2. mespetitso dit :

    Article très touchant ! Et tellement vrai !!! J’ai le souvenir d’une nuit il y a déjà 3,5 ans (déjà !!), il ne faisait pas ses nuits, j’avais repris le travail, c’était plutôt galère et cernes à gogo. L’épuisement en plein. Et pourtant lors d’un biberon de nuit, seule avec mon petit dans les bras je me suis dit « il faut que je grave ce moment, que je le grave en moi vraiment pour ne jamais oublier ces moments seuls dans la nuit à nous 2, juste avec ce biberon ». J’ai réussi car je m’en souviens parfaitement aujourd’hui. Et souvent j’essaye de faire pareil car j’ai l’impression que le temps me file entre les doigts et une tendance à la nostalgie, même si c’est ambivalent car je suis aussi tellement fière de les voir grandir…

    Aimé par 1 personne

  3. Elo dit :

    Magnifique et très émouvant. J’essaie de chérir chaque instant avec mon petit garçon de presque 2 ans. Petit mais déjà si grand…. Merci pour ce très beau texte.

    J'aime

  4. Siss dit :

    Juste merci pour ce magnifique texte dans lequel tu as réussi à retranscrire les pensées de beaucoup de parents. Tu as « une plume » extraordinaire. Bonne continuation.

    La maman heureuse d’un petit bonhomme extraordinaire de 30 mois.

    J'aime

  5. Chantal Bornemann dit :

    Bonjour
    Je suis très intriguee par votre nom. J ai 4 enfants. Je suis clown de théâtre et clown en maison de retraite. Mon clown s appelle Klett Mariett. Voilà tout simplement. Ma compagnie s appelle O ‘ Kiproko

    J'aime

  6. lucie dit :

    Ma fille a quatre mois et demi et j’ai pas envie que ça passe vite!!! J’essaie aussi de graver des souvenirs, de sentir ses petits cheveux de bébé, de sentir ses petites mains chaudes, d’enregistrer ses rires, ses mimiques.. Pff c’est fou l’amour qu’on a pour ces p’tites bêtes.

    J'aime

  7. Anne Lily dit :

    Maman d’une petite fille de 11 mois je me dis déjà que le temps défile, qu’elle n est plus mon nouveau-né 😪cet article est juste parfaitement écrit et sonne juste. Profitons de chaque instant, meme les plus fatiguants 😉

    J'aime

  8. CHEESECAKE dit :

    c’est magnifiquement écrit car c’est exactement ça ! J’ai 4 enfants de bientôt 20, 18, 16 et 7 ans, j’essaie de profiter encore des bisous de la petite dernière, bien que je sois assez proche des grands…

    J'aime

    • kletmarietteetsatribu dit :

      4 enfants… et tellement rapprochés… tu as ma reconnaissance éternelle 😉 En tout cas, tu donnes de l’espoir à toutes les mamans de petits : un ado peut donc encore faire des bisous … Ce sera peut-être moins terrible que je ne le crains alors … 😉

      J'aime

      • CHEESECAKE dit :

        oui un ado, ça fait encore des bisous (bon en privé lol). Je suis très très proche de ma fille de 18 ans (en février), on partage plein de moments de complicités ce qui ne nous empêche pas de nous « fighter » à d’autres moments, vive l’adolescence ! On a beaucoup de points communs. Les 2 garçons sont quand même assez tendres aussi, la petite dernière est une chipie, je sens très mal sa future adolescence 😉

        J'aime

  9. Yannick Voreux dit :

    Tellement vrai ! comme ça manque aujourd’hui …. Je fais partie des mamans qui ont mis leur vie professionnelle entre parenthèse pour être le plus souvent possible avec mes enfants et je ne regrette rien parce que oui chaque moment compte et ça passe tellement vite !!!

    J'aime

  10. Christelle dit :

    Comme je me dis tout celà très souvent….mes filles ont aujourd’hui 16 et 23 ans. ..et tout celà me manque inexorablement….mais c’est ainsi….on regarde les photos nostalgique, on respire les petits pyjamas en Espérant les revoir sur la génération à suivre…et puis un autre lien se crée…..petites confidences mère/filles…..les câlins….c’est ce qui manque le plus……profitez ça passe vraiment troooop vite !

    J'aime

  11. Maman Guerriere Ju dit :

    Très beau ! La semaine dernière, j’ai revu une vidéo des petits il y a un an, et je me suis transformée en fontaine (l’entrée de Felix à l’école y est sans doute pour qqch). Quand cette période aigre/douce sera révolue, on se fera des welness au champagne, pour se remonter mutuellement le moral ok? Gros bisous

    J'aime

  12. Ac dit :

    Maman d une « grande » de bientôt 6 ans et d’un plus si « petit » de bientôt 2 ans, votre texte m a émue aux larmes! Il est criant de vérité et d’amour.
    Ca passe si vite et si lentement parfois. Chaque étape est belle, celles d avant nous procurent de la nostalgie, celles d après de la crainte mais au final tout est beau et on voudrait parfois tout revivre ou savoir à l’avance … on les aime tant .., merci pour ce beau témoignage

    J'aime

  13. Maman BCBG dit :

    Ce texte m’a tellement émue que les gens me regardent renifler bizarrement dans le RER.
    Ça me rebooste après le week-end tellement infernal avec les enfants que j’avais hâte de retourner au travail ce matin!

    Je vais essayer de profiter de toutes les petites joies et d’oublier le reste…. ça passera….

    Merci.

    J'aime

  14. Mady dit :

    Un texte magnifique et tellement vrai. Ils grandissent tellement vite qu’un jour ils sont adultes et on se demande où sont passées toutes ces années … Et puis ils se marient, fondent une famille.
    Et là une petite main potelée vient à nouveau se glissée dans la vôtre. De petits bras viennent à nouveau se nouer autour de votre cou. Un bout’ chou vous fait des câlins et là on vit de merveilleux moments, car on sait que ça ne durera pas et on en profite encore et encore mieux.

    J'aime

  15. Zip'Allumeuse dit :

    Bon ok, cette citation (dont je ne sais plus qui est l’auteur mea culpa) n’est pas glam mais elle est tellement vraie: « Ne mange pas le pain d’hier, il est rassis. Ne mange pas le pain de demain, il n’est pas cuit. Mange donc le pain d’aujourd’hui! »
    Et moi je te le croque à pleines dents ce pain d’aujourd’hui, je te le bisouille baveusement, je te le sniffe profondément et je te le chatouille jusqu’à épuisement bref je te le kiffe et tant pis pour les kilos en trop!😊

    J'aime

  16. chaspardbordeaux dit :

    Je viens de passer une nuit affreuse avec mon 4 et ma 1 an, mon mari est en déplacement et je jongle entre maison ecole creche course ménage et boulot … je suis épuisée ce matin et je me disais encore en me levant ce matin (réveil a 6h de mon aîné ) que la journée allait être épuisante mais j’ai lu votre article et merci merci de nous rappeler que nos bébés vont grandir et que finalement les nuits finies dans notre lit seront bientôt finies, leur petits corps chauds prenant toute la place ne seront un jour plus dans notre lit….je les aime d’un amour fou et j’avoue que ce matin je me lève fatigué mais le cœur plus léger en vous lisant ! Bonne journée et profitez en bien 😀💐

    J'aime

  17. Emilie B. dit :

    Je ne peux plus évoquer les hormones de grossesse puisque petite dernière à 13 mois, mais votre article m’a fait couler quelques petites larmes…puis j’ai souri en me rappelant comme je les aime !!!

    J'aime

  18. Lea dit :

    Et bien je découvre ton blog grâce à cet article. Et waaaaah ! Il vient de me remettre les idées en place… Maman de 3 garçons, je suis régulièrement en stress… Je cours toute la journée et je ne vois plus que ça ! Mon petit dernier vient de fêter son premier anniversaire et il fait déjà ses premiers pas… Et j’ai la sensation de n’avoir rien vu passer… Alors merci pour cette piqure de rappel ! Ce soir je ne les lâche pas des yeux… Ce soir je profite d’eux, demain aussi… Et encore plus les jours suivants…

    J'aime

    • kletmarietteetsatribu dit :

      Merci Lea, ton stress est plus que légitime, on le vit toutes… ne t’en fais pas! Moi-même je devrai relire régulièrement mon article pour me faire une petite piqûre de rappel 😉 Je pense qu’il faudra attendre d’être grand-mère pour avoir un peu plus le temps de voir les petits grandir 😉 Bienvenue par ici en tout cas ♥

      J'aime

  19. Mamie cocotte dit :

    Eh oui, c’est un véritable bonheur pour moi d’être grand-mère, de voir ces deux petits grandir, découvrir aussi qu’il est possible de prendre son temps avec eux, sans arrière pensée, sans culpabilité aucune, pendant que leurs parents aimants et fatigués reprennent le même chemin que nous. Cette vie-là mérite vraiment d’être vécue…

    J'aime

  20. la Fourmi Elé dit :

    Très joli cet article et tellement vrai ! je m’y retrouve et m’accroche entre a cette main de déjà 10 ans qui veut encore bien tenir la mienne par exemple et se réfugier dans mes bras encore un peu ! ça passe si vite !! je suis déjà à la frontières où les enfants nous échappent mais complicité est différente! il y a encore plein de choses à faire et à partager !

    J'aime

  21. alex dit :

    Pour toutes ces raisons nous partons en famille à vélo à travers la france pour plusieurs mois.
    on aura moins d’argent au retour pour l’hiver mais on aura enrichi nos rapports je l’espère.
    on a toujours le choix
    bonne route

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s