Les très bonnes raisons d’avoir des enfants

OU pourquoi être Maman Guerrière, c’est AUSSI l’éclate …

Cet article est une spéciale dédicace à Sister Klet. Car à force de m’entendre me lamenter sur mon sort de Maman Guerrière, Sister Klet, qui est une tante d’enfer (un jour, elle a fait une activité pâte à modeler dans son salon flambant neuf avec mes filles, rien que ça, je dis respect) est un peu effrayée à l’idée de devenir un jour à son tour une Maman Guerrière.

Tu vas me dire c’est malin hein, à force de dévoiler toutes les joies des Mamans Guerrières, et de ne pas respecter l’indispensable Grand Secret sur notre vraie vie, tu mets l’espèce humaine en danger.

Bon, c’est pas faux, et je m’incline.

Du coup, je vais tenter de rattraper la sauce.

Voici toutes les (vraies) bonnes raisons d’avoir des enfants.

Je ne reviendrai pas sur ce dont tu te doutes. L’amour inconditionnel. Le rôle magnifique. La construction d’une famille. L’évidence. L’horloge biologique. 

Non, je vais te donner d’autres raisons, certes secondaires, mais qui te motiveront peut-être si mes autres articles t’ont complètement traumatisée.

Donc, quand tu as des enfants :

-tu redécouvres le monde autrement, à hauteur de petit bonhomme ou de petite madame

IMG_6956

 

-tu as une très bonne excuse pour monter sur tous les jeux de la plaine de jeux (tant que tes enfants sont avec toi hein, sinon ça le fait pas)

-tu n’es plus obligée de rester jusqu’à la fin des soirées quand c’est franchement pas l’éclate (« désolée, vraiment sorry, mais là on doit vraiment vraiment y aller car la baby-sitt attend… »)

-tu comprends enfin les chansons que tu chantais à tue-tête (ou pas. Allez, une souris… verte… qu’on trempe dans l’huile et puis dans l’eau, elle se transforme vraiment en escargot? Tout chaud en plus? Faut pas rigoler quand-même. Et puis un cochon pendu au plafond qui pond des oeufs? Il y a un sens poétique, philosophique ou métaphysique qui m’échappe ?)

-tu revois tous les Disney (mais attends-toi à prendre un sacré coup de vieux, car franchement, Aladdin, c’était la folie hein? Et bien revois-le aujourd’hui et on en reparle)

-tu découvres tes parents sous un autre jour, et c’est très touchant

-tu boulotes l’esprit tranquille toutes les crasses que tu veux  (et tu as super bonne conscience en plus, car si tu te dévoues pour terminer le St Nicolas en chocolat, c’est vraiment pour leur éviter la crise de foie)

IMG_6259

-tu fais péter le budget fringues dans des boutiques de dingue (Ok des boutiques pour enfants, mais c’est déjà ça non?)

-tu peux enfin acheter TOUT ce que tu veux dans un magasin de jouets.

-tu fais des bricolages et quelqu’un trouve que  ouaaaaaaaaw, c’est troooooop beau

-tu reçois des cadeaux de fête des Mamans qui te mettent la larme à l’oeil (bon ok, tu as la larme à l’oeil dès que ta progéniture fait quelque chose  (oui oui, même une exclamation monosyllabique, une dent ou une montée d’escalier). En fait, tu as un peu la larme à l’oeil en permanence

-tu ressors du grenier de tes parents tous tes chers jouets à la fois oubliés et si familiers (des Playmobil qui ont l’air un peu ringards maintenant, un chien Fisher Price qui grince, des Barbies aux cheveux collants impossibles à démêler (pourquoi?),

IMG_8589

Cherchez l’intrus (un indice : il est né dans les années 80…)

-tu as une bonne raison pour faire de la vraie cuisine qui claque. (Ou pas, mais comme tu achètes des légumes et des fruits bio et que tu cherches de l’inspiration sur des blogs culinaires, tu as l’impression que ça claque)

-tu peux assouvir ta passion pour le rose, les paillettes et les poupées (si tu as une fille), et te  convaincre que tu te découvres une passion pour les camions miniatures, les robots qui se transforment en voiture et le foot

-tu as TOUJOURS quelque chose à dire quand tu rencontres une autre maman

-tu retournes à l’école pour faire tout ce dont tu as toujours rêvé (aller dans le bureau du directeur sans te faire engueuler, assister aux réunions de parents le soir, faire peur au gros méchant de la récré)

-tu découvres le bonheur de (biffe la mention inutile… ou pas) te lever aux aurores/siester dès que tu peux/te coucher avec les poules

-tu as une excellente raison pour te déguiser

-tu retrouves les stars de ton enfance, à commencer par le plus grand, le plus fort et le plus épatant de tous  : Saint Nicolas himself

IMG_6260

-tu peux recommencer à jouer à tous tes jeux préférés : demander si  « vous avez des mandarines » (en plastique) puis payer avec un billet de 100 euros (en papier) et repartir avec un sac à main ( en faux-cuir) et un chien (qui a une queue en ressort), coiffer des Barbies avec une brosse rose de 3 cm et leur couper les cheveux en te disant qu’ils repousseront, te cacher derrière une armoire en toussotant très fort pour que ton enfant te trouve (parce que tu as pas envie d’y passer la nuit),  créer un accident de petites voitures en faisant des bruits pas très crédibles d’accident et d’ambulance, jouer à papa et maman et endosser le rôle du bébé (ça les amuse tellement quand c’est toi qui fais le bébé…), et ainsi de suite

-tu as le droit de porter des vêtements pas repassés voire tachés au boulot

-tu peux te lever en pleine nuit avec une bonne raison de le faire (juste les voir dormir…)

-tu retrouves un peu ton âme de petite fille

-tu es la plus heureuse du monde… (si si)

 

Et j’en passe, et vraiment des meilleures…

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Les très bonnes raisons d’avoir des enfants

  1. Carine dit :

    excellente idée cet article… le côté positif du rôle de maman manquait… voilà les pendules remises à l’heure. J’espère que sister klet le lira.
    Et le côté .. tu es si contente d’avoir parfois un peu de temps à toi quand ils ne sont pas là mais tu es TELLEMENT contente de les retrouver … oublié ? Je suis pourtant certaine que tu le vis !

    J'aime

    • kletmarietteetsatribu dit :

      Merci Carine pour ta fidélité 😉 Et bien un scoop, Sister Klet l’a lu… et m’a dit avoir beaucoup ri (bon, c’est toujours mieux que d’être effrayée non?) De là à dire qu’elle est totalement convaincue… j’imagine que j’ai encore un peu de boulot 🙂
      Et oui, tu as raison, on a besoin de temps pour soi, on rêve de caser ses enfants, mais dès qu’il faut les quitter… on en mène pas large… et quel bonheur de les retrouver ! Pfff, une Maman Guerrière, c’est vraiment une contradiction sur pattes 😉

      J'aime

  2. Ju dit :

    Rassure-moi, tu ne te lèves pas la nuit pour les voir dormir 😮 Pcq si c’est le cas, c’est Docteur maboule qu’il te faut hein (tu te souviens du jeu?) 😜

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s