Mon devoir de vacances

OU comment bien préparer la mission commando des achats de la rentrée scolaire

Je l’ai reçue le 14 juin. Je l’ai très vite rangée dans mon bureau. Mais chaque fois que j’ouvrais mon tiroir, elle était toujours là, à me narguer.

J’avais beau fermer le tiroir, l’ouvrir, le fermer : impossible de la faire disparaitre.

Je n’allais pas y échapper : la liste des fournitures scolaires.

J’ai un peu plaidé ma cause auprès de SuperChéri, invoquant une phobie soudaine et incontrôlable des escalators de centres commerciaux et des classeurs à rabat.

Mais rien n’y a fait.

Lire la suite

Publicités