Le paradoxe du lundi matin

OU pourquoi la fin du week-end est parfois un déchirement (officiellement )  ET une délivrance (en secret)

C’est un mythe bien ancré. Celui de la déprime du dimanche soir.

Alors oui, c’est pas faux, le dimanche soir, tu as toujours un peu le coeur qui pleurniche à l’idée de repartir sur une nouvelle semaine de boulot et de déposer tes petits dans leur classe, leur crèche, leur petite vie à eux, loin de la tienne.

Mais bon, on peut se le dire ici, entre nous, personne ne nous regarde  : le lundi matin, c’est AUSSi un soulagement.

Lire la suite

Publicités